auto-construction

1- Faire la liste de ses besoins essentiels

Exit le superflu, la tiny ne contiendra que ce qui est important pour vous. L'idée n'est pas d'envahir l'espace vital avec des rangements trop nombreux, mais au contraire de limiter les objets embarqués.

Prenez donc un bout de papier et un stylo et notez ce dont vous avez vraiment besoin pour vivre dans votre petite maison.

La règle des 365 peut être une bonne solution ! Si vous n'avez pas utilisé tel ou tel objet durant l'année passée, c'est qu'il n'est sans doute pas indispensable.

-

2- Bien choisir sa remorque

On ne le dira jamais assez, les fondations de votre maison c'est la remorque !

Rien ne sert de faire une tiny house durable sur un châssis qui ne l'est pas.

Optez pour une remorque de qualité, galvanisée, freinée, solide et homologuée.

Et n'oubliez pas qu'en France, la tiny house est une marchandise transportée, elle doit par conséquent être en mesure de s'extraire du plateau.

-

3- Chercher des inspirations

Le mouvement Tiny est encore très récent. N'hésitez pas à consulter des sites outre-Atlantique pour trouver des modèles inspirants. N'oubliez pas cependant que la norme là-bas diffère, et que notre contrainte de poids (3,5 t) ne nous permet pas de faire des tiny houses aussi grandes qu'aux Etat-Unis.

Vous pouvez vous inspirer d'un aménagement, d'une architecture, de matériaux, d'une décoration, de couleurs, etc... Mais pensez à vous les réapproprier pour créer une petite maison unique !

-

4- Dessiner ses plans

Des esquisses à la main peuvent être une solution très efficace pour faire ressortir des idées. Pour dessiner des aménagements, n'hésitez pas à mesurer des éléments chez vous pour vous rendre compte des proportions (toilettes, douche, évier, chaises, etc).

Une fois l'aménagement et l'architecture définis, vous pouvez alors modéliser votre projet en 3D afin de vérifier que tout fonctionne bien en volume. L'outil SketchUp est particulièrement adapté car facile à prendre en main et gratuit.

Réalisez ensuite les plans 2D de votre ossature (murs et charpente) avec des cotes précises.

Cela vous fera gagner beaucoup de temps lors de la fabrication et vous évitera des erreurs sur le chantier.

-

5- Préparer son chantier

Aménagez votre espace de construction et munissez vous des machines nécessaires.

Assurez-vous d'avoir une source électrique à proximité et n'oubliez pas que même de petites machines bois électroportatives peuvent s'avérer dangereuses. Il vous faudra donc des équipements de protection, pour vous et pour les personnes susceptibles d'intervenir pendant la construction.

-

6- Faire appel à des professionnels si besoin

Rien ne s'improvise lors de la construction d'une tiny house, encore moins certaines étapes clefs comme la charpente, la pose des menuiseries, la couverture, ou encore l'électricité et la plomberie.

Si vous n'avez pas d'expérience ni même de connaissances dans un ou plusieurs de ces domaines, n'hésitez pas à faire appel à des professionnels, pour la validation des plans, des conseils ou même pour la mise en oeuvre.

-

7- Inviter des amis bricoleurs (et moins bricoleurs !)

Régulièrement pendant la construction, être seul(e) ne suffira sans doute pas. N'hésitez pas à inviter des amis pour se joindre à vous, ou même des inconnus curieux, intéressés par les chantiers participatifs. Bricoleurs ou non, ils vous seront d'un grand soutien, physique ou simplement moral.

"Seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin" (proverbe africain).

-

8- Ne pas sous-évaluer le temps de fabrication et le budget

Le meilleur moyen de faire des erreurs ou pire, de se blesser, est d'aller trop vite.

Sortez la tête de votre chantier de temps en temps pour prendre du recul et anticiper les étapes futures.

Parlez de votre projet autour de vous, c'est un bon moyen pour avoir de nouvelles idées en cours de route !

Sachez qu'en moyenne, la construction d'une tiny house pour un(e) non initié(e) s'étale sur une période comprise entre six mois et un an, à temps plein.

Côté budget, on peut prétendre à une tiny house de qualité correcte pour un budget compris entre 15 000 et 20 000 € (sans aucune main d'oeuvre rémunérée).

-

9- Favoriser des matériaux renouvelables et biosourcés

L'essence même de la tiny house est l'éco-responsabilité ou "comment fabriquer une petite maison qui respecte l'environnement". La tiny house est composée de matériaux renouvelables et durables, et qui consomme peu de ressources.

Favorisez les fournisseurs et artisans locaux. N'hésitez pas à leur rendre visite directement pour toucher la matière avant de commander. 

Si vous achetez des matériaux neufs, choisissez de préférence une bonne laine de bois à un polystyrène, des menuiseries bois à des fenêtres en PVC, du bacacier à de l'EPDM (en caoutchouc), des meubles en bois massif plutôt qu'en aggloméré. Si ces choix ont un coût certain, vous agirez à votre petite échelle pour l'habitat responsable, et la qualité de vie dans votre maison n'en sera que meilleure.

-

10- Vérifier l'équilibre, la taille et le poids de la tiny house

Sachez que pour être bien équilibrée, il y doit y avoir plus de poids du côté de la flèche de la remorque qu'à l'arrière.

Afin de respecter les 3,5 t, il faut anticiper le poids de la tiny house dès la conception. En général, pour un aménagement confortable et une structure solide et bien isolée, on peut tabler sur des châssis de 5,5 m à 6,5 m. 

Favorisez la qualité à la taille de la tiny house. Il vaut mieux une petite tiny solide, durable et bien aménagée qu'une tiny house de 8m de long avec des sections d'ossature plus fines (donc moins solides), une isolation peu efficace et un aménagement sommaire.

Pour estimer le poids, vous pouvez vous référer aux masses volumiques des matériaux de construction.

Le poids est alors calculé ainsi: MASSE VOLUMIQUE (KG/M3) x VOLUME (M3) = MASSE (KG)

Prenons l'exemple d'une ossature en épicéa (masse volumique du bois sec, soit environ 15% d'humidité: 470 kg/m3), pour laquelle il faut 300 mètres linéaires de sections en 45 x 95 mm (soit 0,045 x 0,095 m) : 

470 x 0,045 x 0,095 x 300 = 602,8

L'ossature pèsera donc 602,8 kgs.

-

11- Amusez-vous !

L'auto-construction d'une tiny house est une vraie belle aventure.

Comme pour tout projet d'envergure, il y aura des hauts et des bas. N'oubliez pas votre objectif, relativisez, et profitez tant que possible !

“Ce n'est pas la force, mais la persévérance, qui fait les grandes oeuvres.” Samuel Johnson

-

-

Baluchon
Baluchon
Le blog de Laëtitia

Découvrez la construction étape par étape de la toute première tiny house Baluchon: celle de Laëtitia. Un carnet de bord inspirant pour tous les auto-constructeurs en herbe et adeptes du Do It Yourself en général.

-

-

-

Baluchon
Remorques tiny houses

Vous avez un projet d’auto-construction ? Comme pour toute maison, les fondations sont très importantes. Pour la tiny house, il s’agit de la remorque. Nous avons développé un châssis qui s’adapte à tous vos projets. Ce sont ces mêmes remorques que nous utilisons pour fabriquer nos tiny houses.

Baluchon
L'équipe Baluchon

Présentation de l’équipe Baluchon au grand complet : Laëtitia, Vincent, Charles, Yohann, Michaël et bien sûr Apex! Mais aussi toutes les autres petites mains qui interviennent à l’atelier lors de la construction de nos tiny houses.

-

-

image

Voici la liste des ouvrages et vidéos qui ont inspiré le projet Baluchon

-

image (1)

-

THE BIG TINY

Dee Williams - BLUE RIDER PRESS

-

THE SMALL HOUSE BOOK 

Jay Shafer - TUMBLEWEED

 -

PETITS HABITATS INSOLITES ET NOMADES

Odile Alleguede - EDITIONS DE LA MARTINIÈRE

 -

NANO HABITAT

Phyllis Richardson - EDITIONS OUEST FRANCE

TINY HOUSE - FLOOR PLANS

Michael Janzen - TINYHOUSEDESIGN.COM

 -

HABITATS NOMADES

Denis Couchaux - EDITIONS ALTERNATIVES

 -

TINY HOUSE - DESIGN AND CONSTRUCTION GUIDES

Dan Louche - TINY HOUSE BUILDERS

 -

TUMBLEWEED CONSTRUCTION VIDEO

Tumbleweed Company - TUMBLEWEED

-

VERS LA SOBRIETE HEUREUSE

Pierre Rabhi - EDITIONS ACTES SUD

-

-

image (2)

-

LES CHARPENTES ET LES COUVERTURES

Gérard Calvat - EDITIONS ALTERNATIVES

 

LE GUIDE DES ESSENCES DE BOIS

Yves Benoit - EDITIONS EYROLLES

 

ENTRETIEN ECOLOGIQUE DU BOIS

P.Weissenfeld & H.König - EDITIONS LA PLAGE

 

TRUCS ET PROCEDES DU BOIS

J.P. Coutrait - EDITIONS D'ART CHARLES MOREAU

-

-

image (3)

-

GUIDE PRATIQUE DE L'ECO-HABITAT

C.Visscher, P.Lécuyer & C.Pichon - EDITIONS DU FRAYSSE

 

MANUEL D'ARCHITECTURE NATURELLE

David Wright - EDITIONS PARENTHÈSES

 

BATIR ECOLOGIQUE

Emmanuel Carcano - EDITIONS TERRE VIVANTE

 

LA MAISON ECOLOGIQUE magazine


-

Baluchon